FAQ des installateurs

La ventilation est un secteur en pleine évolution qui se professionnalise très rapidement. Face à des réglementations techniques et législatives de plus en plus complexes, l'installateur doit relever un défi majeur. C'est la raison pour laquelle, Lindab a décidé d'aider les installateurs.
Vous trouverez ici un aperçu des questions les plus fréquemment posées par les installateurs.​
Lindab affiche une expérience de 50 ans en technologie de ventilation et est reconnu tant pour la qualité de ses produits que pour sa vision prospective. C'est pourquoi, nous pouvons affirmer que Lindab est le fournisseur par excellence de ventilation équilibrée et de systèmes de ventilation de type D. Du plus petit composant jusqu'au système de ventilation entièrement contrôlée, nous en disposons en stock et livrons via nos installateurs.

 

 

Le système E+, la nouvelle norme en ventilation résidentielle ?

La réglementation PEB a-t-elle été modifiée et existe-t-il maintenant cinq systèmes de ventilation autorisés pour des applications résidentielles ?​

 

Non, il n'y a pas de modification de la réglementation PEB. Système E+ est une marque. Ce n'est rien de plus qu'un système de ventilation C avec gestion de la demande (grilles de fenêtre, grilles de passage, bouches d'extraction et ventilateur d'extraction) en combinaison avec une pompe à chaleur.

Pourquoi un tel gain de points de niveau E avec ce système en comparaison avec d'autres systèmes de ventilation ?

Le gain provient principalement de l'utilisation d'une source d'énergie alternative (pompe à chaleur) et n'a que peu de rapport avec la qualité de la ventilation. Avec un système de ventilation D correctement réalisé, on obtient également un gain supérieur à 20 points de niveau E. Cependant, le niveau E n'est qu'un facteur. Pensons également à la consommation énergétique quotidienne… car en fait, avec un système C (ou système C avec gestion de la demande), l'air froid extérieur est amené directement et non chauffé, au travers des grilles de fenêtre, dans les espaces de séjour. Cet air froid doit être réchauffé par une installation de chauffage. Avec un système D, cet air est préchauffé par la récupération de chaleur pour quasiment atteindre la température ambiante. Il est évident que le système D permet de diminuer sensiblement les coûts de chauffage.

La chaudière devient-elle superflue de par l'utilisation de ce système, étant donné que la pompe à chaleur pourvoit à l'eau chaude et au chauffage central ?

Non, une chaudière reste nécessaire (par exemple au gaz) car ce système est hybride.

Ceci signifie que la pompe à chaleur n'est pas suffisamment puissante pour assurer seule le chauffage et qu'une installation complémentaire est indispensable. ​

 

Un réglage approprié d'une ventilation équilibrée permet-il de faire varier fortement le nombre de points du niveau E?

L'ajustement d'un système D a une influence sur le facteur m dans le calcul PEB. Une installation correctement réglée permet d'obtenir  - avec une bonne étanchéité du système de gaines - une réduction jusqu'à 8 points du niveau E.
C'est par ailleurs de cette façon qu'une installation parfaitement ajustée, avec un réseau de gaines étanches et associée à une unité de récupération à haut rendement, permet de gagner jusqu'à 20 points de niveau E.

N'est-il pas préférable de procéder d'abord au plâtrage avant d'installer la ventilation? Le plâtrage veillant en fait à l'étanchéité de l'enveloppe du bâtiment.

A condition d'en tenir compte dès le début des travaux, ceci est envisageable. Bien entendu, cela nécessite une adaptation dans la manière de procéder, notamment pour les percées, mais il est effectivement possible d'obtenir de cette façon une meilleure étanchéité du bâtiment.

Existe-t-il des directives pour nettoyer un réseau de gaines?

En Belgique, il n'y a pas encore d'obligations légales en ce domaine. Nous estimons qu'un nettoyage tous les 5 ans est nécessaire pour assurer le maintien d'une installation saine.
Ce sont principalement les gaines d'extraction qui vont se salir de par la présence de poussière dans l'habitation. Avec un bon entretien des filtres de l'unité de récupération, l'encrassement des gaines de pulsion sera limité.

Y a-t-il une charge électrostatique sur les gaines en acier galvanisé?

Au contraire des gaines en matière synthétique, les gaines en acier galvanisé ne présentent pas de charge électrostatique dans un système de ventilation en fonction.
Les gaines en acier galvanisé, cfr AREI, sont couplées à la mise à la terre du réseau électrique de l'habitation.

Quelle est la baisse de pression engendrée par un silencieux fixe?

C'est difficile à établir. La chute de pression dépend du débit, du diamètre ainsi que du type de silencieux.
Dans le cas d'un dimensionnement approprié, la baisse de pression dans un silencieux circulaire classique est limitée entre 2 et 5 Pa.

Comment régler un plenum MBB?

Le plenum MBB est réglé au moyen du cordon relié au clapet de réglage cylindrique. Le débit est mesuré au moyen d'un manomètre après avoir entré le facteur k.

Si l'on ajuste le débit de l'unité de récupération après avoir réglé l'installation sur le plus haut débit, est-ce que le réglage des bouches de ventilation est toujours correct?

Dans la plupart des cas, ce sera toujours correct. Ceci signifie que la diminution du débit va s'établir uniformément au travers de toutes les bouches de ventilation.
Il est cependant recommandé de mesurer les débits à hauteur des bouches, en bas régime, pour s'assurer d'un débit minimal indispensable dans le local.

Peut-on placer les gaines directement dans la chape?

Les gaines en acier galvanisé peuvent être installées directement et sans protection particulière dans la chape. La corrosion n'apparaîtra que si la chape est continuellement humide, ce qui n'est normalement pas le cas.

Peut-on se satisfaire uniquement des bouches de ventilation en tant qu'accès pour le nettoyage des gaines (donc pas de coude avec bouchon et pas de trappe de visite)?

Ceci dépend d'une habitation à l'autre. Dans certains cas, le tracé des gaines peut être exécuté sans nécessité de prévoir d'autres accès pour le nettoyage.
Le plus important réside dans le fait que l'installateur se pose la question, dès la conception, de l'accessibilité de chaque gaine afin d'en assurer le nettoyage après un certain temps.

On ne peut quand même pas atteindre partout les débits de manière précise?

Il est effectivement impossible d'obtenir précisément le débit déterminé à la conception lors de la mise en fonction. La norme exige d'atteindre "au minimum" le débit déterminé lors de la conception.
Veillez par conséquent à ce que le débit soit au moins au niveau de ce qui a été établi à la conception, et de préférence même supérieur.

Pourquoi mettre l'unité de récupération dans une autre position (pas en consommation maximale) si les débits ont été établis?

Les débits déterminés à la conception sont calculés selon la norme NBN B50-001 ce qui les situe assez haut comparativement à ce qui est imposé dans les pays limitrophes.
Pour que ce soit confortable, un débit de 22 m3/h par personne est recommandé. De ce fait, on peut diminuer le débit d'une unité de récupération lors d'un jour "normal", ce qui permet de réduire la consommation énergétique.

Sont-ce uniquement les unités de récupération mentionnées dans la base de données WTCB qui entrent en ligne de compte pour installation dans un système D?

Sur le plan légal, ce n'est pas indispensable. Dans le calcul PEB, le rendement de l'unité de récupération doit être établi cfr. NBN EN 308.
Toutes les unités de récupération mentionnées dans la base de données satisfont à cette condition. Avec d'autres appareils, c'est incertain. Il faut dans ce cas que le rapporteur PEB vérifie l'exactitude de la mesure.

Comment convient-il de nettoyer un système D?

La plupart du temps, une installation de ventilation résidentielle est nettoyée au moyen d'une brosse que l'on introduit dans les gaines tandis qu'un puissant aspirateur aspire la saleté. Il est important de prévoir l'accès aux gaines (via des trappes d'inspection, via le raccord des bouches de ventilation, etc).

Peut-on installer des hottes aspirantes sur le système de ventilation?

Il est fortement déconseillé de raccorder une hotte aspirante sur l'installation de ventilation d'une habitation. La graisse provenant de l'air aspiré va se fixer sur les gaines, le ventilateur et l'échangeur de chaleur, avec toutes les conséquences que l'on imagine. L'air aspiré par la hotte doit au plus vite être rejeté à l'extérieur.

Quels sont les avantages et désavantages des tés comparativement aux selles?

Les tés présentent l'avantage d'être plus étanches et plus appropriés techniquement en ventilation que les selles. L'inconvénient réside dans leur coût plus important.
Mais n'oublions pas qu'installer correctement une selle n'est pas simple et prend du temps, ce qui est également coûteux.

Y a-t-il également des clapets de réglage dans l'entièreté du système?

L'utilisation de clapets de réglage dépend de la répartition de la pression au sein de l'installation. Il est parfois nécessaire d'en prévoir pour permettre le réglage de l'installation et d'obtenir le débit correct au niveau d'une bouche de ventilation.

Selon le calcul PEB, on détermine en fait aussi un appareil surdimensionné. Ne vaut-il pas mieux dans ce cas sélectionner l'appareil au vu des débits utilisés quotidiennement plutôt qu'aux débits imposés?

La législation est très claire à cet égard : il faut que l'on puisse atteindre les débits établis à la conception. L'unité de récupération doit par conséquent être dimensionnée sur base de ces débits.
Pour limiter la consommation énergétique, il est préférable de prévoir un réglage de tous les jours occasionnant un débit moindre conformément à la consommation de l'habitation.

3.6 m/h… faut-il vraiment respecter cela?
Oui. C'est stipulé dans la norme NBN D50-001. Pour des espaces déterminés, voyez les tableaux établissant les débits minimaux et maximaux admissibles.

Existe-t-il un programme qui permet de calculer les pertes de pression dans un réseau de gaines?

C'est possible avec la plupart des programmes CAD. L'outil de mesure de Optivent le permet également. Sinon, ce calcul peut se faire manuellement sur base des données fournies par le fabricant. Nous vous proposons, dans notre catalogue en ligne, les graphiques par produit qui stipulent les pertes de pression. A titre d'exemple, vous trouverez ici le lien vers la fiche produit d'un coude BU 90.

Peut-on aussi réaliser un test d'étanchéité après que l'installation ait été finalisée… afin d'obtenir les points de niveau E qui viendraient à manquer?

La réalisation d'un test d'étanchéité est effectivement aussi envisageable après finalisation de l'installation. Ceci nécessitera plus de temps vu que les bouches de ventilation doivent être retirées et les accès couverts. De plus, l'unité de récupération doit également être déconnectée.
Un résultat moins fin peut ne pas permettre de détecter la cause de la fuite. C'est la raison pour laquelle, nous recommandons d'effectuer le test dès que les gaines sont installées quand celles-ci sont encore accessibles.
Vous découvrirez ici la rapidité d'exécution d'un test d'étanchéité avec le testeur Lindab LT600.

Faut-il un rapport de mesures?

Oui, un rapport de mesures doit être rédigé et confié au rapporteur PEB.

Comment régler une chute de pression au niveau d'une bouche de ventilation?

Les bouches peuvent s'ouvrir ou se fermer afin d'établir la baisse de pression souhaitée en fonction du débit à atteindre.
Il ne faut pas oublier après réglage de sécuriser la position de la bouche de ventilation au moyen de l'écrou localisé à l'arrière. De cette façon, on évitera toute modification accidentelle du débit ajusté.

La fermeture d'une bouche de ventilation peut-elle occasionner du bruit?

Une bouche de ventilation quasi fermée peut effectivement générer une certaine pollution sonore (sifflement) de par le fait que la vitesse de l'air y est trop forte.
Pour éviter cela, on peut placer un clapet de réglage devant la bouche pour effectuer un "réglage rudimentaire".

Un clapet de réglage DRU est-il étanche?

Comme tous les composants proposés par Lindab, un clapet de réglage DRU présente également une classe d'étanchéité C après montage.

Comment mesurer des grilles dont l'accès est restreint? Par exemple dans le coin d'une pièce ou lorsque des grilles sont plus longues?

Dans la plupart des cas, elles ne sont pas mesurables et cela doit donc être évité. Il est possible de placer un clapet Iris avec système de mesure devant la grille de façon à mesurer le débit.

Une bouche de ventilation située près du système peut-elle être suffisamment ajustée (serrée)?

Cela doit être examiné au cas par cas. C'est possible si la hauteur totale de refoulement n'est pas trop importante. Dans les autres cas, un clapet de réglage doit être placé devant la bouche de ventilation afin de permettre le réglage.

Quel est le coût d'un appareil de mesure d'étanchéité?

Le prix est de 3990 € HTVA. Vous trouverez plus d'information concernant le testeur LT600 de Lindab dans notre catalogue en ligne. Le mode de fonctionnement de cet appareil de mesure d'étanchéité​ est expliqué dans cette courte video.

Existe-t-il un système auto-réglé ne nécessitant dès lors plus d'ajustement?

Une installation qui se passerait de réglage n'est pas envisageable pour des applications résidentielles vu son coût élevé. Il existe des clapets munis d'une croix de mesure, avec système de réglage, qui pourvoient à un équilibrage complet. Mais ceci ne s'applique que pour des bâtiments de type commercial.

A quoi faut-il veiller pour s'assurer du fonctionnement silencieux d'un système de ventilation?

Le confort acoustique est l'une des exigences les plus complexes à satisfaire dans une installation. Le bruit du ventilateur doit être amorti mais aussi l'interphonie entre deux pièces peut s'avérer incommodante.
Un dimensionnement adéquat de l'installation évitera que les bruits d'écoulement dans les gaines ne soient gênants. Le placement de silencieux peut résoudre la plupart des problèmes. Pour plus d'information au sujet des silencieux dans les gaines de ventilation, nous vous renvoyons à une video d'un de nos ateliers où tout ce qui concerne le confort acoustique est abordé.

Est-il judicieux de placer des trappes d'inspection si celles-ci ne sont pas accessibles par la suite?

Non, c'est tout à fait inutile. L'objectif de ces trappes est de permettre l'accès à l'installation de ventilation. Si ces trappes ne sont plus accessibles, l'accès aux gaines n'est plus assuré. Ceci constituera un problème lorsqu'il faudra nettoyer les gaines.

Dans des habitations collectives avec 2 unités indépendantes: une aspiration (ventilation) commune est-elle autorisée?

Oui, bien sûr, c'est autorisé. Mais il convient de veiller à un dimensionnement adéquat de façon à garantir un fonctionnement optimal. Pensez aussi aux problèmes de pollution sonore entre les habitations.

Sur quoi se baser pour déterminer les débits et la baisse de pression dans le tracé des gaines?

Le débit à atteindre dans les gaines est déterminé selon les bouches de ventilation connectées. La baisse de pression est calculée sur base de la quantité d'air circulant dans les gaines. A la première bouche de ventilation, c'est le débit de cette première bouche. A partir de la seconde bouche, ce débit doit être évalué avec le premier.

Comment calculer les pertes de pression du PVC ou du flexible?

En pratique, c'est très difficile. Pour un flexible linéaire, c'est encore envisageable car il y a les données du fabricant qui sont disponibles. Pour les coudes, c'est bien plus complexe car la perte de pression dépend du rayon de courbure du coude.

Pourquoi des clapets de réglage manuels plutôt que des clapets à volume constant?

La plupart des clapets à volume constant fonctionnent correctement lorsqu'il y a une pression comprise entre 50 et 200 Pa. Dans une habitation, il n'est pas toujours évident d'atteindre cette pression vu que les unités de récupération sont très compactes avec de plus petits ventilateurs (en comparaison avec des bâtiments de type commercial).
C'est pourquoi, nous recommandons toujours des clapets manuels pour des applications résidentielles.
​​​